mer. 25 Sep.
15:00
Salle du Patronage Laïque,
40 rue Terraudiére

Chorégraphe et danseur
Marc Lacourt

Régie
Pauline Valentin

Coproductions
l’échangeur CDCN Hauts de France, La Manufacture CDCN Bordeaux Nouvelle Aquitaine, Très Tôt Théâtre, Scène conventionnée d’intérêt national Art, Enfance, Jeunesse – Quimper.

Subventionné par
Le Ministère de la Culture et Communication – DRAC Nouvelle Aquitaine

Soutien
Container, espace de création partagée ; résidences : Théâtre et conservatoire de vanves, L’échangeur CDCN Hauts de France, La Manufacture CDCN Bordeaux Nouvelle Aquitaine, Théâtre Jean Gagnant – CCM limoges, Très Tôt Théâtre Quimper, THV Saint Barthélemy d’Anjou


2

La serpillère de Monsieur Mutt

MA compagnie

(France)
  • Durée : 35min + discussion
  • Dedans
  • Essorage garanti!
  • Jeune public


Frotter, polir, nettoyer, attendre dans un coin, souvent seule ou à côté du balai… c’est la vie de la serpillière Mutt. Pourtant, il suffirait d’un petit pas de côté, d’une danse avec elle et la voilà l’égale de la Joconde, ou du grand Nijinski. Elle glisse, saute, joue avec nous, tournoie dans les airs toute seule comme par magie, s’arrête, attend…. nous attend dans l’espoir d’inventer encore d’autres danses ! L’art peut être partout…

Il suffit de poser un regard un peu différent  pour que les choses ne restent pas à leur place. Les enfants seront inclus comme spectateurs actifs, complices d’une œuvre éphémère à laquelle chacun pourra prendre part.

Représentations scolaires

Lundi 23 sept.

  • École maternelle Prévert – 14H30

Mardi 24 sept. – École J. Michelet

  • École maternelle Paulbert – 10H
  • École maternelle Michelet – 14H30

Teaser

\\\ LA MINUTE DE MONSIEUR MUTT /// Marc Lacourt est en résidence pour "La serpillère de Monsieur Mutt". Création en mars dans le cadre du festival "Kidanse".

\\\ LA MINUTE DE MONSIEUR MUTT ///Marc Lacourt est en résidence pour "La serpillère de Monsieur Mutt". Création en mars dans le cadre du festival "Kidanse".

Publiée par L'échangeur CDCN Hauts-de-France sur Mercredi 6 février 2019

Ma Maîtresse ?

Du vent dans les plumes